POSITIVE COATING

FOIRE AUX QUESTIONS
BESOIN D’AIDE ?
Nos clients se posent fréquemment les mêmes questions sur nos traitements. Les réponses sont à portée de clic !

TECHNOLOGIES

PVD (Physical Vapor Deposition) désigne une technologie alors que DLC (Diamond Like Carbon) est le nom d’un traitement noir riche en carbone.

POUR EN SAVOIR +

PVD (Physical Vapor Deposition) est une technologie qui fait appel à des processus physiques. Les principaux procédés PVD sont :

  • La pulvérisation cathodique utilisée par POSITIVE COATING
  • L’évaporation
  • L’arc cathodique
CVD (Chemical Vapor Deposition) est une technologie qui fait appel à des processus chimiques. Les principaux procédés CVD sont :
  • ALD (Atomic Layer Deposition) utilisée par POSITIVE COATING
  • Plasma Enhanced CVD
  • CVD thermique

CVD (Chemical Vapor Deposition) désigne une technologie alors que ALD (Atomic Layer Deposition) est un procédé qui fait partie de la famille CVD.

La pulvérisation cathodique fait intervenir des sources métalliques bombardés par des ions (plasma). Ceci permet d’évaporer les atomes à la surface de la source qui se condensent sur la pièce à traiter.

La technologie ALD fait intervenir des précurseurs gazeux qui réagissent à la surface des pièces à traiter pour former une couche dense.

Les traitements galvaniques s’effectuent dans des bains.

Les traitements PVD et ALD sont élaborés dans des enceintes sous vide (à pression réduite).

POUR EN SAVOIR +

NETTOYAGE

Avant chaque traitement, les pièces sont dégraissées et nettoyées dans des installations automatisées de lavage. Le nettoyage des pièces est une étape cruciale pour garantir une qualité optimale des traitements.

POUR EN SAVOIR +

Afin de respecter la fragilité des pièces, il est nécessaire de privilégier le lessivage assisté d'ultrasons à haute fréquence.

Le nettoyage avec des produits tels que l’alcool et l’acétone ne présente aucun risque pour les revêtements PVD.

Afin de respecter la fragilité des pièces, il est nécessaire de privilégier le lessivage assisté d'ultrasons à haute fréquence.

Le nettoyage avec des produits tels que l’alcool et l’acétone ne présente aucun risque pour les traitements ALD.

SOUS-COUCHE

Une sous-couche galvanique est nécessaire sur les matériaux sensibles à la corrosion tels que le laiton, le maillechort, le bronze et le tungstène.

Pour certaines applications POSITIVE COATING a recours à un traitement ALD qui remplace la sous-couche galvanique.

POUR EN SAVOIR +

ÉPAISSEUR DES TRAITEMENTS

L’épaisseur des dépôts est d’environ un micron pour les composants internes horlogers et d’environ deux microns pour les autres applications nécessitant une résistance à l’usure.

Non, ces types de traitements permettent d’obtenir des colorations inaltérables tout en conservant les finitions et décorations des surfaces (poli, satiné, microbillé, côtes de Genève, perlage, etc.).

DURETÉ

La dureté des traitements PVD HarDeCo à usage externe est de l’ordre de 1500 HV.

Ces dépôts, aux propriétés mécaniques et chimiques élevées, sont issus de technologies avancées telles que l’aéronautique, le spatial ou encore les outils de coupe, domaines pour lesquels les sollicitations sont très exigeantes.

La dureté des traitements PVD et ALD décoratifs à usage interne se situe entre 250 HV et 600 HV selon les applications.

MATIÈRES TRAITABLES

Les revêtements sont adaptés à divers métaux et céramiques :

  • acier inoxydable, alliages de titane, alliages cuivreux, or jaune, or gris, or rose, métal lourd (tungstène), zircone, alumine, saphir, verre.

Oui, tous les grades de titane peuvent être revêtus.

Non, les composants ne doivent pas être nécessairement conducteurs pour être revêtus.

Oui, mais les revêtements adhéreront également  sur les pierres ou les diamants.

Les sources à l'intérieur des enceintes PVD sont équipées de magnétrons. Ceux-ci produisent un fort champ magnétique qui perturbe les composants à caractère magnétique, rendant plus difficile la préhension des pièces.

Selon le traitement demandé, les possibilités d’épargnes sont :

  • Épargnes à base de polymère
  • Épargnes métalliques
  • Posages mécaniques

OPÉRATIONS APRÈS TRAITEMENT

Oui, il est possible d’effectuer des usinages mécaniques ou laser après traitement PVD et ALD.

Oui, il est possible de décalquer ou de poser un vernis sur une surface revêtue par PVD ou ALD.

Grâce à une faible épaisseur du dépôt de l’ordre d’un micron, les opérations de garnissage et d’empierrage post-traitements ne sont pas affectées.

De même, les taraudages ne nécessitent aucune retouche avant montage.

Oui, la couleur a tendance à s’assombrir, perdre de l’éclat et les décors sont atténués par le zapon.

Les revêtements résistent aux températures usuellement nécessaires aux opérations horlogères, tel que le séchage d'un vernis.

Oui, il est possible d'épilamer sur une surface revêtue par PVD ou ALD sans altération de couleur.

Cela doit être analysé au cas par cas.

TEMPÉRATURE DES TRAITEMENTS

Dans la majorité des cas, la température de dépôt des revêtements PVD et ALD est comprise entre 50 et 300 °C.

DURÉE DES TRAITEMENTS

La majorité des traitements PVD est réalisée en 3 à 4 heures et la majorité des traitements ALD entre 4 à 8 heures.

PRIX DES TRAITEMENTS

Le prix est principalement relatif à la nature du composant à traiter (taille, forme, matière, quantité),  aux propriétés du traitement souhaité (couleur, fonction, durée de réalisation) et à la complexité de la demandes des clients.